Le meilleur de l actualité mode Adidas

⚠️ Un an après le Fashion Pact, où est la mode la plus verte? 📢


Cette année, le Copenhagen Fashion Summit, une grande masse de mode durable qui se tient généralement chaque année dans la capitale danoise, a changé de format. L’épidémie COVID-19 oblige, l’événement s’est transformé en une plateforme d’information virtuelle où une table ronde a réuni plusieurs acteurs du Fashion Pact venus préparer une première évaluation du projet, un peu plus d’un an après sa présentation dans Marco del G7.

Dans un rapport présenté par Manny Chirico, Bruno Pavlovsky, Sonia Syngal et Paul Polman, représentants respectivement de PVH Corp, Chanel, Gap Inc et IMAGINE, la coalition a notamment rappelé les trois piliers de son action, à savoir: arrêter le réchauffement climatique, protéger biodiversité et préserver les océans. Réunissant une soixantaine de signataires de quatorze pays et représentant deux cents marques, le Fashion Pact a également régressé dans ses avancées et ses promesses.

Contenir le réchauffement climatique

Au cours de l’année écoulée, les signataires ont réduit leurs gaz à effet de serre de 350 000 à 450 000 tonnes. Une action concrète, qui passe notamment par l’utilisation d’énergies renouvelables (on estime désormais que dans le monde, entre 40 et 45% de l’énergie consommée par les signataires est verte, un taux qui devrait passer à 50% en 2025 et 100 % d’ici 2030), l’utilisation de matières premières durables (chaque marque devrait les utiliser au minimum à 25% d’ici 2025), mais aussi une amélioration de la chaîne d’approvisionnement pour réduire son empreinte carbone, en privilégiant notamment les modes de transport et de logistique plus respectueux de l’environnement.

Protéger la biodiversité

Problème relativement récent du microcosme de la mode, la protection de la biodiversité est néanmoins essentielle pour la survie de certaines espèces animales, ainsi que pour le renouvellement des matières premières naturelles. A ce titre, les membres du Fashion Pact ont profité de cette première année particulière pour donner un aperçu de leurs besoins, mais aussi de leur marge de progression. En conséquence, ils ont pris deux engagements clés: la protection des espèces animales menacées et la lutte contre la déforestation. Un plan qui implique, notamment, la mise en place d’une agriculture régénérative, ainsi que le remplacement de certaines matières premières trop dévastatrices (comme la cellulose, par exemple, qui est responsable de l’abattage de 150 millions d’arbres) par d’autres, plus écologique.

Préserver les océans

Sujet d’inquiétude depuis plusieurs années, les océans sont également au centre des préoccupations du Fashion Pact. En question ? Le plastique, dont huit millions de tonnes finissent par boire dans le verre chaque année. En outre, il est tout naturel que le comité s’engage à éliminer les plastiques «inutiles» de ses emballages d’ici 2025 pour les personnes et 2030 pour son transport logistique. Dans le même temps et dans les mêmes délais, les marques signataires se sont également engagées à remplacer au moins la moitié des plastiques essentiels par des versions 100% recyclées. Aussi dans le viseur des griffes? Cintres et étiquettes, généralement à usage unique et aussi polluants que les emballages.

Des actions concrètes déjà en cours

Mais ces grandes lignes sont également complétées par des actions concrètes que les marques mettent en œuvre au quotidien, qu’elles soient ou non membres du Fashion Pact. Un petit résumé (non exhaustif) de quelques mesures déjà prises par la mode.

Prada: un nylon retravaillé

Membre du Pacte Fahsion: Oui

Entre Prada et nylon, l’histoire d’amour se poursuit depuis la fin des années 80. Ligne emblématique de la marque italienne, la ligne Nylon a entamé sa transformation l’année dernière avec le lancement de Prada Re-Nylon. L’idée? Il revisite les grands classiques de la maison et propose une nouvelle version d’Econyl, une fibre de nylon régénérée obtenue par recyclage des déchets marins. Son plus grand avantage? Il est recyclable dans l’envie, sans jamais perdre en qualité.

L’impact concret en 2020: Selon la maison, 10 000 tonnes de fibre Econyl créées représentent une économie de 70 000 barils de pétrole, des émissions de CO2 réduites à 65 100 tonnes et donc un impact très réduit sur le réchauffement climatique. D’ici la fin de 2021, la marque s’attend à avoir remplacé toutes les fibres internes de nylon par Econyl.

Gucci: la mode circulaire

Membre du Pacte de la mode: Oui

Partie intégrante de Gucci Equilibrium, le programme lancé par la maison florentine pour améliorer l’environnement et assurer le bien-être de ses habitants, Planet rassemble une série de mesures prises par Gucci pour réduire son empreinte carbone et réduire sa consommation d’eau, l’énergie, le papier et le plastique dans leurs bureaux à travers le monde, mais ils font aussi la part belle à une mode plus verte.

L’impact concret en 2020: La ligne Off the Grid, lancée cet été et le premier projet Circular Lines, conçu pour mettre en valeur des créations plus vertes. Composées majoritairement de matériaux recyclés, biologiques ou issus du commerce équitable, les pièces de la gamme OTG sont également fabriquées selon des procédés nécessitant moins de nouvelles ressources. En fin de compte, l’idée est de faire de la mode circulaire un standard parmi tant d’autres et non plus une exception.

Stella McCartney: de nouveaux matériaux écologiques

Membre du Pacte de la mode: Oui

Depuis sa fondation en 2001, la maison Stella McCartney a défendu de fortes valeurs environnementales. Pas de cuir, de plumes ou de fourrure, de laine de source responsable et de matières de plus en plus naturelles pour les collections de prêt-à-porter et les accessoires. Mais aussi, plus largement, la volonté de réduire leur consommation de ressources naturelles, leurs déchets et leur empreinte carbone.

L’impact concret en 2020: Les collections 2020 du créateur britannique ont notamment vu l’apparition de deux nouveaux matériaux, Koba et Coreva. Le premier cuir synthétique composé à 37% d’éléments végétaux. Le deuxième, tout simplement le premier tissu denim extensible au monde fabriqué à 100% avec des fibres végétales. Un matériau biodégradable et recyclable qui pourrait changer le visage des jeans.

Adidas: 50% polyester recyclé

Membre du Pacte de la mode: Oui

Depuis 2015, la marque allemande de vêtements de sport s’est associée à Parley for the Oceans, une organisation qui œuvre pour la préservation des fonds marins. Dans le même temps, la marque a également augmenté l’utilisation de matériaux recyclés et travaille à la mise en place d’un système de récupération de ses produits usagés par ses clients, utilisant de plus en plus d’énergies renouvelables.

L’impact concret en 2020: Plus tôt cette année, Adidas a annoncé que, pour la première fois de son histoire, plus de la moitié du polyester utilisé dans ses créations proviendrait de déchets recyclés. Dans le même temps, la marque a également annoncé son intention de produire entre 15 et 20 millions de paires de chaussures à partir de déchets plastiques collectés en bord de mer, un chiffre qui est passé de 11 millions en 2019. Enfin, la marque a révélé que son premier trainer 100% recyclable, le Futurecraft Loop, serait commercialisé en 2021.

Kering: la biodiversité d’abord

Membre du Pacte de la mode: Oui

Membre incontournable du Fashion Pact, le groupe Kering a fait de la défense de la biodiversité son cheval de bataille. Au cœur du projet? Agriculture régénérative. Une pratique qui présente l’avantage de réduire les produits agrochimiques tout en augmentant la biodiversité agricole et, en particulier, en améliorant la rétention d’eau des sols. En bref: restaurer un écosystème souvent délabré. Mais le groupe entend également lutter contre la déforestation et réhabiliter d’anciens sites naturels.

L’impact concret en 2020: La restauration d’une ancienne mine d’or en Guyane française. En partenariat avec Solicaz et Forest Finance, Kering travaille au reboisement d’une ancienne exploitation minière en Amazonie, sur plus de 116 hectares. Un objectif fixé pour 2025.

Gabriela Hearst: repenser la parade

Membre du Pacte de la mode: Non

Depuis son lancement en 2015, l’ADN de la marque Gabriela Hearst est ancré dans la défense de valeurs environnementales fortes. Depuis 2017, il utilise principalement des emballages TIPA, une fibre qui ressemble et se sent comme du plastique, mais 100% biodégradable, ainsi que des cintres en carton. Des élections qui lui ont permis, dès avril 2019, d’être fière de ne pas générer plus de déchets plastiques. Et l’utilisation des ressources existantes ne s’arrête pas là: l’année dernière, la marque a ouvert son premier magasin à Londres, construit sans ajouter de nouveaux matériaux à ceux déjà présents sur le site.

L’impact concret en 2020: En abordant l’empreinte carbone d’un défilé de mode, la marque se démarque davantage. Si vous ne pouvez pas réduire votre dette carbone à zéro, vous pouvez la rembourser. En d’autres termes, il est quantifié, un prix est attribué et la marque retourne cette somme à une organisation qui travaille à la réduire dans un autre domaine. Pour son défilé printemps-été 2020 à New York, la créatrice uruguayenne avait collaboré avec Bureau Betak et Eco Act, en veillant à utiliser le moins d’énergie possible, en réservant les modèles déjà présents sur place et en proposant une restauration basée sur la cuisine locale. et saisonnier. Une initiative qu’elle a de nouveau poursuivie pour les présentations de ses collections Automne-Hiver 2020 et Printemps-Été 2021.

Versace: matières premières équitablement approvisionnées

Membre du Pacte de la mode: Oui

Réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, utilisation d’énergies 100% renouvelables, emballages fabriqués à partir de matières organiques ou recyclées … d’ici 2025, Versace s’est fixé de nombreux objectifs à atteindre. Et parmi eux, celui d’atteindre un taux record de matières premières d’origine équitable.

L’impact concret en 2020: Réputée pour ses sacs en cuir, la marque italienne se soucie de sélectionner ses matières premières selon des filières certifiées afin de minimiser l’impact de la production de cuir sur l’environnement. L’objectif pour 2025? 95% de matières premières issues de tanneries certifiées mais aussi, pourquoi pas, d’alternatives écologiques mais tout aussi résistantes.

Chanel: lutter contre le réchauffement climatique

Membre du Pacte de la mode: Oui

En mars 2020, la maison française a dévoilé son plan d’action pour la préservation de l’environnement avec, comme mesure emblématique, la lutte contre le réchauffement climatique et plus particulièrement, un alignement avec l’accord de Paris sur le climat, datant depuis 2015.

L’impact concret en 2020: Baptisée Mission CHANEL 1.5, l’initiative vise à stopper le réchauffement climatique et à le limiter à 1,5 ° C. Un objectif qui passe par la mise en œuvre de diverses actions comme la réduction de son empreinte carbone, la préférence pour les énergies renouvelables, le soutien aux mesures en faveur de la biodiversité (qui permettent notamment de compenser les émissions de gaz à effet de serre). serre et a permis à la marque d’atteindre la neutralité carbone en 2019), ainsi que le financement de projets éco-environnementaux pour aider les communautés les plus vulnérables à faire face aux conséquences du changement climatique.

Burberry: « attributs positifs » quantifiés

Membre du Pacte de la mode: Oui

En avril dernier, la maison britannique Burberry a dévoilé #ReBurberry, une gamme de 26 produits répondant à des normes environnementales strictes, allant de l’utilisation d’énergies renouvelables aux matériaux bio ou tout simplement d’origine en passant par des emballages recyclés. Des critères que la marque anglaise qualifie de «attributs positifs», qu’elle soulève de manière quantifiable pour pouvoir jauger son développement. Comme la plupart de ses pairs, elle s’est également engagée à travailler pour réduire son empreinte carbone tout en ayant un impact positif sur la communauté qui l’entoure.

L’impact concret en 2020: Entre 2019 et 2020, 89% des produits sur l’étiquette avaient au moins un attribut positif et 67% en avaient plus. D’ici 2022, Burberry vise 100%. Dans le même temps, la marque a arrêté la destruction systématique de ses invendus et / ou produits défectueux et a déclaré avoir utilisé 90% de l’électricité verte au cours de la même période.

LVMH: LIFE, un programme sur tous les fronts

Membre du Pacte de la mode: Non

Si le groupe LVMH œuvre pour la protection de l’environnement depuis près de trente ans, son programme LIFE date de 2012. Mis à jour en 2016 pour inclure l’ensemble des foyers du groupe, il a également été révisé en 2019 avec des objectifs fixés pour 2020. Dans le programme : réduire votre empreinte carbone bien sûr, mais aussi réduire les déchets et la consommation d’eau, améliorer la performance environnementale de vos produits et de votre supply chain.

L’impact concret en 2020: Un objectif de réduction de 25% de son empreinte carbone a déjà été atteint, mais aussi et surtout de nouvelles mesures dans le domaine du bien-être animal ou en faveur de la biodiversité avec un accent sur la transition écologique et la préservation du sol de son vignoble. .

Meilleure Vente n° 1
adidas Regista 18 Training Pants Pantalon d’entraînement Homme Black/White FR: M (Taille Fabricant: M)
  • Poches le long des coutures latérales.
  • Taille élastique à cordon de serrage.
  • Zips pratiques aux chevilles.
  • Insert en mesh sous la taille à l'arrière.
  • 3 bandes en bas des jambes. Logo adidas  badge of sport  tissé sur la jambe.
Meilleure Vente n° 2
adidas Firebird TP Pantalon de Sport Homme Black FR: L (Taille Fabricant: L)
  • Ajustement régulier
  • Poches avant avec fermeture à glissière
  • Ceinture élastique avec lanière
Meilleure Vente n° 3
adidas LK B Ft Tracksu Ensemble de Sport Unisexe pour Enfant XL Multicolore (Maruni/Azul/Maruni)
  • Veste zippée avant et pantalon avec cordon réglable.
  • Peluche 60 % coton, 40 % polyester recyclé.
  • Survêtement à capuche
  • Tissu respirant.
Meilleure Vente n° 5
adidas Tiro 19 Presentation Jacket Veste Homme, Black/White, FR (Taille Fabricant : 2XL)
  • Col montant.
  • Manches longues à poignets côtelés.
  • Poches avant zippées.
  • Zip sur toute la longueur.
  • Matière climalite qui évacue la transpiration.
PromoMeilleure Vente n° 6
adidas Tiro19 Training Pants Pantalon d'entraînement Homme, Black/White, FR (Taille Fabricant : 3XL)
  • Poches le long des coutures latérales.
  • Taille élastique avec cordon de serrage.
  • Inserts en mesh sur les côtés.
  • Ventilation climacool.
  • Inserts côtelés en bas des jambes.
Meilleure Vente n° 7
adidas 3 Stripe PANTALONCINO Uomo BLU DV1526 Blu XS
  • Designer: Adidas originals
  • Article: DV1526
  • Couleur: Bleu
  • Saison: Printemps/Été
  • Matériel: Coton
Meilleure Vente n° 8
adidas CE1143 Short Mixte Enfant, Cbrown/Tracar, FR : XXS (Taille Fabricant : 68)
  • Gestion efficace de l'humidité
  • Haut confort
  • Liberté ABSOLUE de mouvement
  • 100% coton
  • Marque: adidas
PromoMeilleure Vente n° 9
adidas REGI18 PES PNT Pantalon de survêtement, Homme - Noir/Blanc - M
  • adidas REGI18 PES PNT Pantalon de survêtement, Homme - Noir/Blanc - M
  • Cordon de serrage interne.
  • Taille en caoutchouc élastique avec cordon de serrage interne.
  • 3 bandes sur le côté, des deux côtés.
  • Poches latérales.
Meilleure Vente n° 10
ADIDAS CG1032 GLOIRE veste noire (S)
  • Couleur : noir
  • Marque : Adidas
  • Femme > Vêtements > Vestes
  • Référence : CG1032-s

https://adidassportswear.fr// by vêtement adidas sportswear